Sonia et sa salope de mère (I)….

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Babes

Sonia et sa salope de mère (I)….Sonia est la fille avec qui j’ai ouvert les yeux sur le sexe, ou plutôt nous avons ouvert les yeux ensemble, grâce, à une «Encyclopédie du Sexe», trouvé dans les affaires de sa mère, que nous avons lu en cachette sans perdre la moindre ligne, nous avons tout appris, du regard coquin et du passage de la langue sur les lèvres, jusqu’à programmer la perte de sa virginité, qui s’est passée, il faut le dire dans le plus grand plaisir pour nous deux.Ces heureux souvenirs de notre jeunesse, sont réapparus soudain, à la rencontre de Sonia dans une gare. J’arrivai d’un voyage et elle devait partir. A la rencontre, plus que le passé, toutes les émotions ont refait surface, au point de se coller l’un à l’autre d’une manière plus que troublante.-Viens, on va chez nous,Elle a lancé cette phrase, en me tirant par la main vers la sortie-Et ton voyage-Qu’importeDit-elle, en haussant les épaules. Elle m’a dit après qu’elle devait aller voir un homme qui avait plus confiance dans ses godes que son propre organe.-Allons chez moi, on sera plus à l’aise-Non, je préfère mon lit,Elle marqua un temps d’arrêt, et me dit avec un baiser amoureux :Notre lit, le lit de ma virginité,Je devais dans ma voiture suivre la sienne, j’avais peur de la perdre, même si on allait vers le quartier de ma jeunesse.Sonia, était une fille admirable, grande de taille, beau corps, mais un peu plein, avec des cheveux d’un noir très foncé. Chose, qui donnait une allure de reine.Dans l’escalier, elle riait en dirigeant le regard vers mon sexe :-Toujours la bonne taille ?On a ri et je demandais :-Toujours la bonne toison noire ?De son rire j’ai compris qu’elle n’avait pas changé, depuis qu’elle a vu un très beau sexe de femme poilu dans cette fameuse «Encyclopédie».-Maman coucou, Elle a lancé en rentrant dans l’appart qu’elle occupait avec sa mère. Il faut dire que la mère de Sonia était le vice concentré. Aussi belle que sa fille, mais avait un visage moins innocent, plutôt sexuel avec une bouche un peu plus grande, qui ne peut faire penser qu’à une fellationSa mère portait une robe tablier sans manches, presque transparente, qui laissait voir illegal bahis un corps encore intact.-Tu le reconnais ?-Et comment ?La mère marque un temps d’arrêt puis ajoute avec un ton enchanteur :-Celui qui a rendu ma fille innocente femme, et lui a offert ses premiers plaisirs.Je fus surpris par les paroles de la mère, qui m’a pris dans ses bras, et s’est même collée à moi, sans oublier de me prendre très fort dans ses bras, puis m’a pris par la tête entre les mains et me plaça un baiser rapide mais fort sur la bouche.Sonia riait, en se dirigeant vers l’intérieur de la maison.Il faut dire que l’appart est devenu un loft, avec un forme de coin avec deux grand lits, l’un pas loin de l’autre, car la fille et la mère, on transformé l’appart en atelier de confection, et ont limité leur espace privé à un petit coin au tournant, derrière une poutre.-Généralement, je vais jouer au Bridge avec mes copines, Elle marque un temps d’arrêt puis ajouta avec un ton rieur et provocateur.-Mais avec toi, je t’ai vu grandir, vous ne devez pas vous gêner de ma présence…Un rire général éclata et entre les deux lits, Sonia a commencé à m’enlever ma veste.-Elle est chaude la garceLa phrase de la mère était pleine d’envie, et elle quitta le coin avec amertume au visage. Seuls, Sonia devient sérieuse et me dit entre prière et fermeté :-Envie d’une fellationElle me poussa sur le lit et ajoute en portant la main vers ma ceinture :-Jamais je n’ai fait l’amour, ou même à la masturbation, sans jamais penser à toi.Je ne savais si elle me parlait à moi, ou à mon sexe, mais rien que le souvenir de ses fellations, et l’envie en moi, ont presque fait éclater la braguette.Elle ouvre le pantalon et le baisse un peu, de quoi dégager le slip, et va embrasser et mordre délicatement, j’étais assis, elle a genoux, chacun trouvait ses plaisirs, surtout ses gémissements de jument, mais aussi sa respiration forte.Elle a passé un temps que je peux imaginer à mordre et embrasser le slip, puis a fait dégager le sexe qui coulait de son liquide transparent. Avec sa gorge profonde, elle paraissait ne pas fournir trop d’efforts, pour l’enfoncer à fond ou presque.Une sensation illegal bahis siteleri indéfinissable, mais essentiellement le retour d’une adolescence et des longues heures à lire l’Encyclopédie et pratiquer à l’image de deux étudiants en médecine qui ne voulaient rater un examen.En levant la tête, j’aperçois sa mère qui nous regarde avec un sérieux déconcertant… Au début, je ne savais quoi faire, la mère aussi, tant elle était dans un angle presque mort, et ne voyais du spectacle que le dos de sa fille.J’ai vite compris le vice de la mère, mais j’avais confiance en Sonia qui ne pouvait dans cette position refuser une demande.Je fais de la main à la mère comme une invitation à prendre place sur l’autre lit. Sonia était plus qu’absorbée dans sa fellation.La mère ne s’est pas faite prier, mais avançait très lentement, je ne sais si elle avait peur d’un éventuel refus de sa fille, ou de troubler sa concentration.Assise, la mère paraissait plus que troublée, elle ne savait si elle devait suivre du regard sa fille engloutie dans une fellation ou mes yeux qui n’ont cessé de la regarder.Soudain, Sonia marqua un temps d’arrêt, leva la tête, et nos regards. Le temps paraissait interminable, mais Sonia s’est levée, et comme elle ne voyait pas sa mère, se débarrasse de sa robe et me dit en se mettant sur le lit en deux pièces et encore avec ses talons :-Suce-moiJe ne peux qu’obéir rien que pour dégager ce blocage des regards, au moins le mien et sa mère…Sonia paraissait plus à l’aise, avec ma bouche qui léchait son string, sous le regard de sa propre mère.Pris par cette délicieuse tache, j’étais comblé et même au summum du plaisir. Ce beau sexe, ou plutôt mon premier sexe de femme, que j’ai léché vierge, a fait revivre en moi des lointains souvenirs…Je voulais ne pas arrêter de sucer et lécher, mais tellement curieux de voir cette scène : une fille en deux pièces allongée sur un lit, avec un homme qui lui bouffait la chatte à travers son string, et une mère assise à moins de deux mètres, à regarder avec envie le spectacle.-Tu peux enlever ta robe,La voix me paraissait entre l’ordre le plus intransigeant et la douceur la plus canlı bahis siteleri sensuelle, j’entendais la mère se lever et se débarrasser de sa robe.Entre la folle envie de sucer et lécher, et la curiosité de voir la mère, la main de Sonia est venu caresser ma chevelure et surtout immobilier ma tête dans cette délicieuse tâche….Je ne peux qu’imaginer le regard entre les deux femmes, et soudain comme un petit coup sur le matelas :-Viens à côté de moi,J’ai senti une personne, la mère de Sonia qui prenait place à côté de sa fille, tellement proche que la cuisse de la mère s’est collé à mon épaule :-Tu aimes ?-OuiiiiiiiiiiiiLa voix de Sonia était malicieuse et celle de sa mère concentrait toutes les envies du monde.Un rire a éclaté entre les deux femmes. Là, j’ai compris que le jeu était ouvert, et mon vieux fantasme de jeunesse avec Sonia allait voir le jour.Ma main allait chercher la cuisse de la mère qui s’est ouverte au contact de ma main, j’ai senti une cuisse pleine et moelleuse Quel homme peut imaginer ou espérer une situation meilleure : la bouche dans le sexe la fille, et la main qui commence à tripoter le sexe de la mère….A ma main sur le sexe de la mère est venue s’ajouter, la main de Sonia, qui a vite fait enlever son string et le slip de sa mère.-Enlève-lui son pantalonToujours de la même voix douce et intransigeante, Sonia semblait avoir pris le dessus sur mère, qui commença par enlever mes souliers, retirer mon pantalon et me débarrasser de ma chemise.Sonia s’est mise debout et a dit :-VenezDebout, comme par magie, nous partions dans un long baiser triangulaire, où nous se sont mêlés nos trois langues, mais aussi le gout du sexe de Sonia, qui s’est détachée pour se mettre au lit. Mes mains ont fini de libérer les deux femmes de leurs soutiens :-VenezOn ne pouvait qu’accepter, assis sur le bord du lit, elle me demanda avec son air doux :-Suce-làSa mère a vite fait de m’offrir ses cuisses, Sonia a repris mon sexe, et bien évidement la mère s’est chargée du sexe de sa fille. Nous restâmes un long moment dans ce plaisir. Sonia ne pouvait oublier notre code, pincer deux fois son cou pour lui faire savoir que mon volcan de zeb est arrivé à éruption. Chose qui s’est faite sur sa généreuse poitrine :-Viens lécher salopeLa mère comme si elle n’attendait que ça, est passée avec sa langue sur mon précieux liquide, sans oublier mon sexe qui laissait échapper des gouttes…

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir