Premier pas

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Premier pasBonjour salope.Pour ta présentation au premier rendez-vous, j’aimerais te découvrir dans une situation bien précise pour voir ta réaction. Mais avant de te la décrire, j’ai besoin que tu me dise comment tu crois qu’il te faut être vêtu pour l’occasion.Voilà le texto que m’envoie mon Maître virtuel. J’hésite à répondre car je vais franchir le pas entre virtualité et réalité. Mai, curieuse et n’y tenant plus, je me lance et lui répond :”Je me présenterais à votre RDV peut-être ainsi Maître. Robe courte et guêpière mettant en valeur mes seins et nue dessous.”Par le choix de tes vêtements, je vois que tu es une femme qui assume et qui connais les hommes. Je serais confiant de t’amener dans un endroit assez unique. Je serais le seul à connaître le chemin pour s’y rendre car tu porteras un bandeau sur tes yeux durant notre trajet en voiture. Sois prête pour 20h00 ce soir.”Je suis toute excitée avec un mélange d’angoisse et d’impatience. 20hh0, un coup de klaxon bref m’indique que le Maître m’attend. Je me précipite et m’engouffre dans la voiture. Sans me dire un mot, il me place le bandeau et démarre. Nous roulons je ne sais combien de temps mais çà me semble interminable.Les pneus crissent sur du gravier. Nous sommes arrivés. On m’extirpe de la voiture et nous entrons dans un hall. Enfin il me semble. Mon Maître me retire mon bandeau et ma vue s’accommode rapidement à un éclairage bedava bahis feutré et chaleureux. Mon Maître porte un complet noir assez chic et une chemise blanche rehaussée d’un nœud pape. Nous sommes dans une pièce en pierre comme dans un vieux château. J’entends le crépitement d’un foyer sans le voir. Soudain, une porte s’ouvre et un serveur passe pour aller dans une autre pièce. Il ressort avec une bouteille de vin à la main et dit: “Vous êtes ravissante jolie dame, bienvenue chez nous. Je vous souhaite une excellente soirée.”Mon Maître alors me prends par la main et m’emmène au fond de la pièce. Il ne m’a toujours pas adressé la parole et je n’ose poser de question. Il y a dans le mur de pierre, une grande ouverture masquée par un rideau rouge. Une sorte de comptoir en bois polis par l’usure passe sous le rideau. On dirait un meuble de service, comme une sorte de passe plats. J’entends des voix de l’autre côté du rideau. Mon Maître m’invite alors à me coucher sur la table. Ma tête se retrouve prés de mon initiateur et il m’aide doucement à glisser mes jambes de l’autre côté du mur. Le rideau rouge se retrouve au niveau de ma taille. Je devine mais n’ose imaginer la suite. J’ai une boule au ventre mais maintenant c’est trop tard pour reculer. L’endroit m’est complètement inconnu mais l’ambiance très sélecte me rassure. Les voix de la pièce adjacente bedava bonus semblent se taire doucement. Je prends la main de mon nouveau Maître comme pour me rassurer. Il me regarde dans les yeux. Le rythme de mon cœur augmente. Je sursaute. Une main vient de toucher mes jambes. cette main parcoure l’intérieure de mes cuisses et remonte doucement jusqu’à ma vulve. Je me raidi sous ce contacte. Cette main commence à me caresser entre les jambes avec assurance. L’inconnu ne me laisse pas indifférente. Déjà je suis excitée à l’idée d’être offerte sans aucun contrôle des évènements. Soudain, d’autres mains me touchent. Ma petite robe est retroussée et je me retrouves complètement nue de l’autre côté de ce rideau avec seulement mes talons aiguilles aux pieds. Plusieurs mains se joignent aux autres et il m’est impossible de distinguer de qui il s’agit. Je un objet offert à un groupe d’inconnu. Je ne sais même pas si se sont des hommes, des femmes ou des couples. On me soulève les jambes et des doigts se glissent dans ma vulve trempée. Je gémie de plaisir et mon Maître me palpe les seins. Le va et vient dans ma chatte est habile. Puis brusquement, tout se déchaine. Une première queue me pénètre fermement. Je la sens me remplir et là c’est l’orgie qui commence. Je me fais prendre à la chaine. Il y à mêmes des mecs qui se font plaisir sur mes pieds, mes cuisses  et leurs deneme bonusu liquide chaud coule sur moi et en moi. Ils me prennent vigoureusement pendant que les autres tiennent mes jambes ouvertes. Mon Maître profitant de mon désarrois m’enfonce sa grosse queue dans la bouche. Il utilise ma bouche comme d’un sexe et j’en bave en émettant des bruits ridicule étouffement et de plaisir. Il me malaxe sans ménagement les seins. Le haut de mon corps et à mon Maître alors que le bas s’offre à des inconnus. La situation m’excite au plus haut point et sens l’orgasme poindre. Pour la première foi, j’entends la voix de mon Maître.”J’adore t’entendre jouir,salope! De te voir soumise au désir des autres et te sentir comblé par les évènements qui te sont imposés.”Je lui jette un regard de femme heureuse et reconnaissante du cadeau qui m’est offert.La soirée prend fin. Mon Maître a obtenu ce qu’il voulait pour notre premier rendez-vous. Découvrir comment je pouvais me comporter en présence d’inconnus qui violent mon jardin secret. Sur le chemin du retour, mon petit sourire de femme comblée en dit long sur moi. “Quel magnifique soirée. Merci Monsieur.” Je suis encore très excitée et lors du retour pour le remercier j’use de mes talents de suceuse et j’avale avec délectation sa semence comme si je buvais la coupe du Graal.Il me dépose au pied de ma porte en me disant:”Va te reposer ma salope. Je te textote pour la prochaine foi!”Je remonte chez moi les jambes flageolantes et couverte de sperme séché. Du liquide séminal coule encore entre mes cuisses. Je prends une douche et m’écroule, épuisée dans mon lit avec des images délirantes pleins la tête.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir