Jouer à la collégienne

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal

Jouer à la collégienneComme vous le savez tous, je me complais dans la soumission. J’aime me faire dominer autant par des femmes que par les hommes. Mais ma préférence est quand même pour la domination masculine. Me donner des ordres, me faire brusquer, humilier, être prise pour une chienne et répondre à toutes les exigences de mon mari et Maître, est mon crédo. Rien que d’y penser me fait mouiller. Maintenant j’assume totalement cet état. Mais ça n’a pas été toujours comme ça. Mon mari me domine et me dirige. Mais nous formons un petit groupe d’ami et Christian, ce sert de moi avec l’accord d’Alain. Christian est plutôt pervers et complémentaire de mon homme. Ce rapport d’autorité principalement virtuel ne fait que transcender mes fantasmes les plus fou.Après son anniversaire qu’il veut que j’organise en débauche sexuelle BDSM. Il souhaite créer une société de photos à caractère sexuel en tous genres. Il en serait le PDG, mon mari, Alain, son adjoint, moi, sa secrétaire particulière,et Sofia celle d’Alain. Comme employés mes deux photographes. Il me laisse le choix des clients et du style de photo. Je sens que je vais avoir une semaine aussi remplie que moi. Ca ne me dérange pas, bien au contraire et je leurs fait une totale confiance. Ils sont très attentionné, mais savent se montrer rude quand il le faut. Il sont imaginatifs et j’aime la façon dont ils ont de me manier et de me faire régulièrement subir des sévices de toutes sortes. Ils savent magner le chaud et le froid. Cordes, fouet, martinet, frustration, bondage, insultes et humiliations sont des délices pour moi que certain ne comprendront pas. Quand je suis sous leurs coupes, j’entre dans une autre dimension entre douleur, jouissance, douceurs claques, mots doux pour faire retomber la pression et une nouvelle période punitive.Hier Mon mari m’a demandé de mettre une robe d’été canlı bahis şirketleri légère et boutonnée de haut en bas et nue dessous avec juste des soquettes et des ballerines. « J’ai convenu avec Paul que tu jouerais le rôle d’une ado naïve qui se laisserait faire par un vieux type libidineux. Moi je filmerais tout et je diffuserais ça pour que nos amis profite de ta bêtise. »Déjà, je trouvais le jeu excitant et, enjouée, j’accepte aussitôt de jouer le jeu. Je me suis vêtue comme il le souhaitait et je vais dans le jardin me pavaner en mode écolière coquine, sautillant, me baissant, pour que mon voisin puisse voir ma chatte et mes seins libre sous la petite robe. Paul n’en perd pas une miette pendant que mon mari film la scénette. Batifolant en donnant l’image d’une petite fille timide, minaudant avec un air faussement innocent de jeune vierge aguicheuse, le voisin ne tarde pas à venir chez nous. En le voyant, je met un doigt dans ma bouche tout le regardant. Il me sourit en me dit :« Tu es une coquine toi ! Touches-toi petite salope ! »Je le fais sans sourciller, trop excitée de me livrer ainsi.« ?C’est bien. T’aimes quand on t’ordonne de faire la petite cochonne???»Je joue le jeu à fond en me caressant et en me tortillant devant ce vieux qui doit déjà bien bander.«?Tu vas être une gentille fillette avec ton vieux voisin. Tu veux goûter à ma queue de vieux baiseur obsédé???»Je fais l’effarouchée. Mais ses mots me font un effet instantané. Je mouille comme une chienne en chaleur et j’ai une envie folle de pomper sa vieille queue de maniaque sexuel. Me mettant d dos, je retrousse ma robe et en me cambrant, j’écarte mes fesses pour lui offrir une vue imprenable sur mon intimité.«?Gamine, t’as de l’avenir dans le cul, petite chaudasse ! Écarte bien tes fesses ! Merci Alain de me laisser me taper une femelle comme elle ! »« Mais canlı kaçak iddaa entre voisin, c’est normal de se rendre service ! »« Met-toi à quatre pattes dans l’herbe et aboie tout en continuant à me montrer ta chatoune trempée ! »Docile, je joue la chienne. Je suis leur jouet et des vagues de plaisir tourmentent mon ventre. Je leur offre sans pudeur aucune une vue sur mes parties les plus intimes. Paul a sorti son sexe qui tressaille sous mes aboiements. « Viens par ici petite gamine et pompe moi le dard ! »Je m’avance vers lui, obéissante, mes seins se balançant dans le vide au rythme de mon déplacement et en le regardant comme une petite fille ignorante de la chose, je saisis sa verge au garde-à-vous, lui donne quelques coups de langue timide sur le gland, puis commence à le pomper en malaxant doucement ses couilles bien pleines. Pendant ce temps, Alain film et fait de gros plans et des plans plus large sur mon mon visage et ma bouche qui s’active sur ce membre. Le spectacle que je dois offrir doit-être sublime et obscène à la foi. Le vieux Paul grogne de plaisir et enfonce sa queue plus profond dans ma gorge en attrapant mes cheveux pour que je le pompe encore mieux. J’adore cette gorge profonde forcée et consentante. Son désir de domination augmente ma propre libido. Mon mari bande comme un âne en nous filmant. Il installe la caméra sur un pied et vient nous rejoindre. Il me donne quelques claques sur les fesses, fouille sans ménagement ma chatte dégoulinante de cyprine sous mes gémissements étouffés par la verge de notre voisin et, me prenant par les hanche, il s’enfonce en moi jusqu’à la garde. Je n’attendais que ça. Il reste au fond de mon vagin palpitant, un instant, immobile, savourant le velouté humide de ma grotte d’amour. Il me claque les fesses sans bouger du fond de mon vagin. La douleur cuisante canlı kaçak bahis des gifles, ne font qu’augmenter mon plaisir et je m’active de plus bel sur la bite de Paul. Puis Alain se met à me limer très lentement, faisant coulisser sa queue divinement dans mon conduit. C’est un supplice car il sait pertinemment que j’aime qu’il me saute comme une bête sauvage, sans prendre de précaution. Comment vous exprimer mes sentiments à cet instant embrochée par ces deux mâles en ruts. Alain sort de mon vagin qui ne réclame que son dard et frappe mon cul avec sa queue avant de replonger dans un clapotis de mouille au fond de mon vagin. Des déferlantes de plaisir m’envahissent et j’essaye de contenir mon orgasme. S’en est presque douloureux. D’un coup d’un seul, le voilà qui se met à me baiser comme un sauvage en me claquant les fesses. Paul s’accorde au rythme imposé par mon homme. Me voilà secouée dans tout les sens comme une poupée gonflable. Je ne suis plus qu’une vide couilles à leurs yeux et je suis transportée ver un univers de perversités qui m’enchante. Leurs bites tapent, glissent, s’activent dans mes trous. Ils ne vont certainement pas tarder à jouir et moi aussi par la même occasion. La v******e des va-et-vient de leurs queues qui me pilonnait, m’emporte dans un autre monde. Ma vue se brouille tant l’intensité du moment est extrême. Au moment où mon orgasme explose, Paul quitte ma bouche et sans embage me perfore le cul. Je suis dans un tel état de jouissance et dans un orgasme continu que je les prend tout les deux sans plus de soucis. Je ne suis même plus une femelle mais un sexe à remplir. Ils s’en donne à cœur joie. Ils sont infatigables. Ils finissent enfin par décharger et remplir mon cul et ma chatte de foutre bien épais et dense. Il se retirent et avant de me donner leurs bites à lécher, Alain fait un gros plan sur mes orifices dilaté et rougeâtre dégoulinant de l’excès de sperme. C’est humiliant mais grisant à la fois. Je sens leurs liquide couler le long de mes cuisses. En les suçant pour nettoyer leurs dards ramollissant, je me sens bien, épanouie, soumise et heureuse.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir